Les principales mines d’or en Côte d’Ivoire Retour

En Côte d’Ivoire, les quatre principales mines d’or industrielles sont exploitées par le groupe britannique Randgold à Tongon, l’australien Newcrest Mining à Bonikro, le canadien Endeavour Mining à Ity et Agbaou.


La mine de Bonikro

La mine à ciel ouvert de Bonikro, exploitée par Newcrest, est située à 250 km au Nord-ouest d’Abidjan et à 15,5 km de Hiré, le village le plus proche. Sa construction a démarré en 2007 et la production en 2008. La mine a produit 3,6 tonnes lors de l’exercice juin 2016 – juin 2017. 3,9 tonnes en juin 2015 – juin 2016 ; 3,4 tonnes en juin 2014 – juin 2015 ; 2,6 tonnes en juin 2013 – juin 2014 ; 2,5 tonnes en juin 2012 – juin 2013. La mine de Bonikro, qui emploie environ 1.000 personnes, est détenue et exploitée par la société LGL Mines CI SA. Newcrest possède 89,89% de LGL Mines, la Côte d’Ivoire 10% et un actionnaire minoritaire 0,11%. Newcrest détient trois licences minières dans la zone de la mine de Bonikro, et a engagé une campagne d’exploration en Côte d’Ivoire, visant à découvrir une importante ressource aurifère. Le groupe australien qui exploite de l’or, de l’argent et du cuivre en Côte d’Ivoire, en Australie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Indonésie, a réalisé pour la période juin 2016 – juin 2017 un chiffre d’affaires de 1.964 milliards FCFA et un bénéfice après impôts de 180 milliards.


Télécharger la version Android sur play store

Visite Côte d'Ivoire

www.visitecotedivoire.com